Le corps, un être en devenir - ostéopathie et paléontologie

Petit Philippe

L'évolution des espèces n'est pas un long fleuve tranquille . Les ostéopathes, tout comme des paléontologues, étudient des fragments de corps qui leur révèlent l'histoire de la vie, ses adaptations, ses échecs et ses réussites. Au cours
Lire plus...
L'évolution des espèces n'est pas un long fleuve tranquille . Les ostéopathes, tout comme des paléontologues, étudient des fragments de corps qui leur révèlent l'histoire de la vie, ses adaptations, ses échecs et ses réussites. Au cours des siècles, rester en vie et en bonne santé a été une performance, parfois un exploit, face aux aléas de notre environnement. Ainsi, les traces de nos adaptations successives sont lisibles dans nos corps. Le corps humain peut être vu comme un musée-homme d' histoires très naturelles . Neil Shubin, professeur d'anatomie à la faculté de médecine de Chicago, évoque un zoo à l'intérieur de nous . Devenir un homme a nécessité 500 millions d'années et ce ne fut pas une progression linéaire. Darwin parle de l'évolution comme d'un arbre, l'homme étant l'un des rameaux. À l'intérieur du corps, on a découvert que des cristaux liquides ont été et sont encore les acteurs de transformations silencieuses, imperceptibles, permanentes. Dans cette perspective, les adaptations évolutives sont des réponses logiques aux perturbations de l'équilibre corporel par l'environnement qui s'invite dans notre corps et marque notre chair . Pour un ostéopathe, les symptômes représentent la partie émergente d'un iceberg nommé désorganisation du corps et c'est précisément en mobilisant ces fragments de corps qu'il en amorce la réorganisation. Ce livre vous invite à découvrir comment un soin ostéopathique déclenche des solutions adaptées, des propriétés émergentes issues d'un corps où tout est possible. Un ouvrage passionnant, au carrefour de la médecine et de la paléontologie, qui apporte un éclairage nouveau sur le corps humain et son devenir.
L'évolution des espèces n'est pas un long fleuve tranquille . Les ostéopathes, tout comme des paléontologues, étudient des fragments de corps qui leur révèlent l'histoire de la vie, ses adaptations, ses échecs et ses réussites. Au cours des siècles, rester en vie et en bonne santé a été une performance, parfois un exploit, face aux aléas de notre environnement. Ainsi, les traces de nos adaptations successives sont lisibles dans nos corps. Le corps humain peut être vu comme un musée-homme d' histoires très naturelles . Neil Shubin, professeur d'anatomie à la faculté de médecine de Chicago, évoque un zoo à l'intérieur de nous . Devenir un homme a nécessité 500 millions d'années et ce ne fut pas une progression linéaire. Darwin parle de l'évolution comme d'un arbre, l'homme étant l'un des rameaux. À l'intérieur du corps, on a découvert que des cristaux liquides ont été et sont encore les acteurs de transformations silencieuses, imperceptibles, permanentes. Dans cette perspective, les adaptations évolutives sont des réponses logiques aux perturbations de l'équilibre corporel par l'environnement qui s'invite dans notre corps et marque notre chair . Pour un ostéopathe, les symptômes représentent la partie émergente d'un iceberg nommé désorganisation du corps et c'est précisément en mobilisant ces fragments de corps qu'il en amorce la réorganisation. Ce livre vous invite à découvrir comment un soin ostéopathique déclenche des solutions adaptées, des propriétés émergentes issues d'un corps où tout est possible. Un ouvrage passionnant, au carrefour de la médecine et de la paléontologie, qui apporte un éclairage nouveau sur le corps humain et son devenir.
24,00 €

En stock

OU

ÉDITION  : Dangles / RÉFÉRENCE  : 20989 / ISBN  :  9782703309895 / FORMAT : 15 x 24 cm / NOMBRE DE PAGES  :  288 / DATE DE PARUTION  :  12-01-2015


L’auteur

blank-notre

Petit Philippe

L’histoire de la vie au travers de la paléontologie a permis à Philippe Petit d’expliquer ses résultats en ostéopathie sur les systèmes nerveux, les hormones, les prises de poids. Il exerce l’ostéopathie depuis trente ans. Philippe Petit a été enseignant auprès des Hôpitaux de Paris pendant dix ans. Animateur sur idfm98 d’une émission scientifique depuis quatre ans, il a reçu plus de deux cents chercheurs sur les origines de la vie, sur l’évolution, sur la vie de l’homme. Philippe Petit est aussi directeur de la collection « Sciences et santé » aux éditions Dangles.