L’auteur

Lavier Jacques-André

Jacques-André Lavier (1922-1987) s’est distingué en France dès le début des années 1960 par ses nombreuses publications sur l’acupuncture et par ses traductions des grands classiques de la littérature médicale chinoise — notamment le Nei Jing Su Wen.
L’auteur a en effet eu le rare privilège d’accéder aux sources de l’acupuncture originelle grâce à son maître le professeur Wu Wei-Ping de Taïwan avant qu’une « médecine traditionnelle chinoise » standardisée ne commence à s’exporter abondamment en Occident.