L’auteur

Le professeur Pierre Magnin est professeur, pneumologue et biologiste. Il est à l’origine de la mesure directe des gaz du sang artériel dans les hôpitaux. Chef de service honoraire de physiopathologie respiratoire et cérébrale, titulaire de la chaire de pharmacologie de la Faculté de médecine de Besançon, doyen de la Faculté de médecine et de pharmacie de Besançon et cinq fois recteur-chancelier des universités, il est l’initiateur de la médecine photonique.